21 février 2018

Tinyhouse : le concept

Tiny house signifie « maison minuscule » en Anglais. Conçue comme une maison à ossature bois, elle repose sur une remorque, et présente le même niveau de confort qu’une habitation moderne ! Elle se compose des mêmes pièces qu’un logement traditionnel : salle de bain, cuisine aménagée, chambre, coin salon… Equipée de réseaux d’eau et d’énergie (électricité, gaz, bois), de chauffage, de ventilation, d’isolation phonique, il fait bon y vivre.

D’origine étatsunienne, elle se décline en France selon les spécificités locales, plus contraignantes en termes de poids par exemple… et est moins encline au « gigantisme » version US !

Les portes d’entrée vers la vie en Tiny

Minimalisme :

La taille des Tiny en France est limitée par le poids transportable sur la remorque qui lui sert de fondation. L’espace intérieur est en moyenne entre 12 et 15 m², ce qui ne permet pas d’accumuler autant d’objets que dans une maison française de superficie moyenne : 91m² en 2011 et en constante augmentation! (voir cet article de l’INSEE).

Vivre en Tiny implique donc de choisir les objets dont on s’entoure, réfléchir à l’essentiel… pour se désencombrer de tout le superflu, l’accessoire et les gadgets que notre société de surconsommation nous pousse à acheter. C’est une invitation à engager une réflexion sur sa consommation, son rapport à l’achat et à la possession ! Pour se tourner vers l’essentiel : nos passions, nos relations…
> Consultez le rapport statistique de l’INSEE sur le logement en 2006 en cliquant ici.

Ecologie :

Un habitat plus petit, c’est aussi un habitat moins consommateur d’énergie pour se chauffer et de ressources pour le construire. La Tiny House, posée sur une remorque, ne nécessite pas de fondations lourdes en béton et respecte donc le terrain qu’elle occupe. De plus, par sa petite taille, elle permet d’utiliser des matériaux écologiques qui seraient trop chers à mettre en œuvre dans une plus grande maison.

Pour toutes ces raisons, la Tiny House est un habitat écologique exemplaire !

Habitat Léger :

Certains voient dans la Tiny House la possibilité d’une vie libre et nomade. Bien que ça ne soit pas une caravane et que son transport régulier soit peu recommandé, elle peut être déménagée de temps à autre, ce qui lui permet de vous suivre au fil de vos projets de vie.

Levons quelques idées reçues !

« J’ai vu une vidéo de Tiny House sur youtube, c’est super grand en fait ! »

Attention, la plupart des vidéos sur les Tiny que l’on trouve sur youtube et autre sont filmées dans des pays anglo-saxons et surtout aux Etats-Unis. Ce sont donc des Tiny version XXL…impossible à décliner en France ! On ne peut pas reproduire chez nous les standard de taille des Tiny américaines, si l’on reste dans les clous d’une remorque ayant un PTAC de 3,5 tonnes (se référer à la FAQ). Si l’on veut absolument une Tiny XXL, on peut choisir une remorque poids lourd et obtenir le permis qui va avec ; mais cela complique le projet.
> Consultez les informations concernant les contraintes de dimensions des TinyHouses en consultant notre FAQ.

« Ma Tiny House est sur roue : cool, je vais pouvoir partir en vacances et en week-end avec ! »

Oui, une Tiny House ça roule ! Mais quand on la déplace, il faut prévoir de :

  • En amont : déconnecter les réseaux (eau, électricité, assainissement) ; retirer les objets susceptibles d’être endommagés ou de tomber pendant le transport (vaisselle, etc – à moins d’avoir prévu des stockages adaptés à ces situations) ; retirer les cales et pieds de la remorque qui assurent le niveau.
  • Le déplacement : trouver un itinéraire adapté à son gabarit et à son poids (ponts, tunnels et autres ouvrages d’art avec restriction) ; avoir un véhicule adapté pour le tractage (PTAC, puissance) ainsi que le permis EB ;
  • L’installation : reconnecter les réseaux (eau, électricité, assainissement) ; réinstaller les objets précédemment retirés ; réinstaller les cales et pieds de la remorque et faire la mise à niveau.

A vous de juger si dans ces conditions cela vaut le coup de partir en week-end avec…

Vivre en Tiny House

Nous vivons en Tiny House depuis début 2018 avec ma compagne Claire, et elle documente cette aventure sur le blog !
> Consultez les articles de notre blog en cliquant ici.

Voici également un lien vers un bel article publié par un couple en Savoie, après un an et demi de vie en Tiny house :
> https://www.collectif-tinyhouse.fr/temoignage-habitants-de-tiny-house-mylene-thibaut/

Quelques liens vers des sites causant de Tiny House